Odorat, goût, quel est le lien ?

On entend parler de plus en plus de cas d’anosmie et d'agueusie, notamment avec la Covid 19. La plupart du temps, les anosmiques déclarent également avoir perdu le goût.

Odorat et goût sont - ils liés ? Comment différencier perte de goût et perte d’odorat ?

Ce qu’il faut savoir…



Il existe 5 types de goût : sucré, salé, acide, amer et ‘’umami’’ qui désigne le gout savoureux.

Toutefois en dégustant un plat, plusieurs sens sont en éveil.


En effet lorsqu’on mange un aliment, en plus du goût, nous allons distinguer une sensation de chaud, froid, croustillant ou autre, qui va permettre de déterminer sa texture mais également nous faire sentir l’odeur de cet aliment par la retro olfaction.


De manière plus explicite, en mâchant un aliment tel qu’une fraise par exemple, les molécules vont remonter par l’arrière de la gorge, dans la cloison nasale et faire sentir l’odeur de cette fraise.

Ces 3 éléments combinés (goût, sensation, olfaction) vont ainsi permettre d’identifier l’aliment et de le différencier d’un autre.


Mais souvent il y a une confusion entre perte de gout et perte d’odorat : l’anosmie peut donner l’impression de perdre le goût. « je reconnais une boisson sucrée sans savoir différencier un jus d’orange d’un jus d’ananas » témoigne un patient anosmique.


Aujourd’hui il est difficile de mesurer quantitativement la perte de goût et la perte d’odorat pour le grand public. Toutefois, grâce aux recherches et innovations dans le domaine ce sera pour bientôt…