Le Guide de Voyage du P'tit Sniff : Les Vosges


Dans l’épisode précédent, nous avons franchi le Puy-de-Dôme respirer de l’air pur et des senteurs délicieuses. Etes-vous prêt à repartir en altitude ? Dans les Vosges où la mirabelle est reine et les tofailles sans failles.


Une fois encore, nous allons nous reconnecter à nos émotions grâce à la nature environnante.

Dans les Vosges, un passage par la forêt de Gérardmer est incontournable.

Enfoncez vous dans ces bois luxuriants (sans vous perdre !) et observez les hêtres, les érables et les chênes déployer leurs parures de feuilles vertes.


Vous êtes à présent seul dans ces bois dense, les mousses et lichen forment un matelas sous vos pieds et l’eau qui dévale des collines produit une douce berceuse dans son fracas.

Restez discrets et silencieux et vous pourrez observer les ragondins se prélasser dans le lit des cours d’eau, le renard et son allure princière ou la buse chassant sa proie.


Allongez vous à l’ombre d’un charme et inspirez profondément. L’odeur des violettes, du genévrier et du gaillet odorant vous transcendent et vous transportent aux Champs Elysées des senteurs. Soudain, une abominable odeur d’étable vous tire de vos rêveries. Vous venez de faire connaissance avec l’Orchis Bouc, une orchidée européenne possédant une odeur… surprenante.

Fuyons donc cette odeur nauséabonde et remettons nous en quête de senteurs réconfortantes.

Faites une halte, accroupissez-vous et regardez la multitude de myrtilles qui poussent à vos pieds. Mangez en une, deux, trois… trente et remettez vous en route, Epinal n’est plus très loin.


Vous voici à Epinal, la ville sage comme une image. Vos jambes sont lourdes et votre ventre gronde, dirigez vous vers la première auberge qui s’offre à vous. Commencez par un classique de la gastronomie régionale : le pâté lorrain. Composé de noix de veau et d’échine de porc, son arôme fabuleux est dû à sa marinade composée de vin, d'échalotes, de laurier, de thym et de persil. Il peut même être consommé au petit déjeuner à la place du pain au chocolat.


Après cette mise en bouche, la quiche lorraine est une étape obligatoire de votre passage au pays de la mirabelle. Ses lardons fumés et sa migaine d'œufs vous replongent exquisément en enfance. Ce plat emblématique est un véritable moment de tendresse pour tous les gourmets.

Il nous faut désormais découvrir LE plat des montagnards vosgiens : les tofailles. Des pommes de terre, du lard et des oignons, le tout cuit à feu doux pendant 2 heures, que demander de plus ?

Un petit dessert sans doute ?

Cela sera indéniablement LA tarte aux myrtilles. Dans le terroir, elle s’appelle “tarte aux brimbelles”, elle est indissociable de la région, se déguste froide, tiède ou chaude avec une boule de glace à la vanille.


Pour finir votre repas en beauté, un petit verre de liqueur de mirabelles* de Saint-Baslemont est chaudement conseillé, il vous permettra de reprendre la route afin de découvrir les plus belles senteurs de France.


Parce qu'un voyage olfactif est plus précieux que n’importe quelle carte postale, nous vous invitons à vous abonner à notre newsletter pour découvrir les prochains épisodes de notre Tour de France Olfactif.



*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, faites preuve de modération.