La Galaxie des Nez Heureux




Il était une fois dans une galaxie lointaine, très lointaine, un tyran répondant au nom de Rhumex, Seigneur de l’Anosmie. Quand il était enfant, Rhumex perdit l’usage de son odorat à cause d’un mal inconnu. Cela eût pour effet de le mettre dans une colère terrible qui se transforma en haine puis en désir de vengeance. Son but était sinistre, il désirait dérober les odeurs de toutes les planètes de la galaxie afin que tout le monde puisse ressentir sa douleur. Lui qui avait tant aimé l’odeur douce du feu de cheminée, la puissance de la cannelle et la fraîcheur des sous-bois, il avait décidé de faire payer tout l’Univers pour son malheur. Afin de réaliser son sombre dessein, Rhumex avait construit un vaisseau qui inspirait la terreur et aspirait les odeurs dans toutes les nébuleuses : Anosmia 2000. Armé de son aspirateur olfactif, l’Aspira Osmica, il pouvait voler l’intégralité des senteurs d’une planète en une poignée de secondes. Après le passage de Rhumex, les planètes devenaient tristes, froides, sans âme comme si la vie avait quitté les endroits heureux pour laisser place à un désert inodore.

Dans l’ombre de ce sombre seigneur, la résistance s’organisait. Sur la planète Sniffia, les odeurs étaient sacrées et les habitants leur consacraient de nombreux rites et coutumes. Les gardiens des odeurs étaient appelés Les Sniffeurs, leur but était de conserver intactes les reliques odorantes de leurs ancêtres. Ces dernières étaient conservées dans la Forêt des Pins, un des lieux les plus sacrés de la Galaxie. Pour contrer les plans de Rhumex, les habitants s’unirent et fondèrent la Confrérie des Nez Heureux ayant pour but de faire redécouvrir les odeurs aux victimes du Seigneur de l’Anosmie. A la tête de la confrérie, il y avait Valériane, Sa Majesté des Nez Heureux. Une femme sage et puissante qui, selon les croyances, faire retrouver l’odorat à quiconque l’avait perdu. . Elle et Rhumex s’étaient souvent affrontés sans que l’on puisse décider du vainqueur tant les combats étaient épiques. Elle gardait dans son armure de fer une multitude d’odeurs nauséabondes qu’elle utilisait pour faire fuir et déstabiliser ses ennemis.

Pour l’aider dans sa quête, Valériane pouvait compter sur l’intrépide Elionore, Chevalière de l’Oranger. Elle avait le pouvoir au moyen d'une puissante odeur d'orange amère de mettre à genoux les malandrins qui auraient eu la mauvaise idée de vouloir défier son blason frappé du bois de l’Oranger.

Pour compléter ce duo chevaleresque, il y avait Huméo, le Gardien de la forêt des pins et des reliques sacrées. Ce mage défendait avec conviction laforêt de Sniffia, source de vitalité pour son peuple. Face aux menaces célestes, il avait développé un appareil redoutable: Le P’tit Sniff, un pistolet à odeur qui, semblable à un laser pouvait aussi bien séduire avec des odeurs de violettes et de lavande, que combattre avec des effluves de sanglier ou de fumier.


A bord de leur fier vaisseau, le SpaceSniff, ce trio parcourait l’Univers entier pour aider les peuples victimes de l’Aspira Osmica. A l'aide leurs P’tit Sniffs, aidaient toute la Galaxie à retrouver l'odorat. Cela avait pour effet de plonger Rhumex dans une colère animale et destructrice. Il en avait assez des agissements de la confrérie des Nez Heureux et se préparait à une grande offensive contre la planète Sniffia. Cependant, il ne pouvait pas aspirer les odeurs depuis son vaisseau spatial car la planète était protégée par un bouclier olfactif assez puissant pour anéantir toute tentative d’attaque. Rhumex allait devoir débarquer en personne sur Sniffia pour imposer son règne de terreur. En cas de victoire du Seigneur de l'Apocalypse Olfactive, la Galaxie serait condamnée à perdre l’odorat pour toujours.