L'éducation olfactive chez les enfants.


L’odorat apparaît très tôt dans nos vies. Avant notre naissance, notre mère éduque notre odorat par son alimentation. A partir du premier trimestre de grossesse, le fœtus est capable de percevoir les variations olfactives et se prépare ainsi à sentir les milliards d’odeurs qui composent le monde.


Pourquoi est-il important d’éduquer l’odorat des enfants ?


Selon Maria Montessori : “Les sens sont les organes de préhension des images du monde extérieur, nécessaires à l’intelligence, comme la main est un organe de préhension des choses matérielles nécessaires au corps”. Sentir, c’est être attentif à l’univers qui nous entoure, prévenir des dangers ou diversifier notre goût. En entraînant l’odorat dès le plus jeune âge, les enfants deviennent plus sensibles à leur environnement et peuvent apprécier bien plus d’aliments. Ainsi, vos fameux épinards à la crème ne provoquent plus les larmes mais l’émerveillement des petits gourmets.


L’odorat est un sens inné mais surtout acquis par une éducation adaptée. Le nez humain est potentiellement capable de reconnaître 1000 milliards d’odeurs. Vous pouvez facilement éduquer l’odorat de votre enfant par des jeux et astuces ludiques et amusants.


Voici quelques méthodes pour faire de votre poupon un champion de l’olfaction :


De nombreux scientifiques s’accordent à dire que l’odorat des bébés est très sensible, il ne faut pas le brusquer. Pour l’apaiser et l’aider à trouver le sommeil, vous pouvez déposer un linge imprégné de votre odeur dans son berceau.

L’enfant peut différencier les odeurs 3 jours après sa naissance. Les pédopsychiatres recommandent de ne pas changer de parfum lors des premiers mois de la vie de l’enfant afin qu’il puisse vous identifier facilement.

Lorsque vous cuisinez, faites lui découvrir l’odeur puissante du poivre noir, la fraicheur de la menthe ou la gourmandise des cookies qui cuisent dans le four.

Lors de vos promenades, vous pouvez lui faire sentir toutes sortes d’odeurs. Les fleurs du square où il va jouer, le pain de la boulangerie ou les senteurs boisées qui accompagnent vos balades en forêt.


Toutes ces odeurs sont comme des livres que nos chérubins ajoutent à leur bibliothèque olfactive, ils ne les oublieront jamais.